Discours des voeux. Vendredi 23 Janvier 2015

(Comme vous le constaterez mon intervention ne suivra pas la chronologie de l’ensemble de mes collègues jusqu’à ce jour. )

Mesdames et Messieurs,

Permettez-nous tout d’abord de saluer les personnalités qui nous font l’honneur et l’amitié d’avoir répondu à notre invitation et nous les remercions de leur présence.

    • Elisabeth   Cloubourse présidente de l’union des maires .

    • Georges Fourre conseiller général et président de la communauté de commune.

Remercions également les entreprises, artisans, commerçants, les professionnels de la santé, les représentants des administrations, la gendarmerie, l'ensemble du monde associatif et bien sûr tous ceux qu’involontairement j’ai oublié.

Cependant je dois vous présenter les excuses :

  • Eric CAYOL sous prefet

  • Yves DAUDIGNY, Sénateur et Président du Conseil Général

  • Antoine LEFEVRE, Sénateur et Maire de Laon.

  • Jacques KRABAL député de la 5 circonscription

  • Mme FUSELIER Michèle, Conseillère Générale, Présidente de la Communauté de Communes de Château-Thierry.

  • Madame HOCHET Maire de Villiers Saint Denis.

  • Olivier DEVRON maire de Montreuil.

  • Le professeur Christian CABROL et son épouse Bérengère

  • Monsieur et Mme VILAIN président départemental des sociétés de musique

  • Monsieur et madame Bernard FISSEUX.

 

Mesdames et Messieurs,


(sur le mode Stéphane DE GROOT )
Vous le savez à coup sûr, ou à coup férir si vous êtes chatouilleux ou acouphène si vous vous êtes tapés la cloche. Mais depuis la fin de l’année dernière, nous sommes passés au début de l’année suivante. 

Bref, comme il est de tradition en cette période de le faire et repasser une couche, en vœux-tu en voilà.

Bonne année et Meilleurs Vœux pour 2015 et surtout sachez qu’il ne s’agit pas de vœux d’artifices.

Cette année encore, nous sommes heureux de constater que vous êtes toujours aussi nombreux à avoir répondu à notre invitation. Nous vous remercions de votre présence et de votre fidélité jamais démentie.

Nous avons le plaisir sincère de vous souhaiter une belle année, une année d’épanouissement dans votre vie personnelle, professionnelle, associative, culturelle ou sportive. Mais c’est aussi l’occasion de vous remercier pour votre engagement, à quelque niveau qu’il soit en faveur de notre commune et de ses habitants.

L’équipe municipale vous souhaite à toutes et à tous une année 2015 pleine de douceur et surtout qu’elle vous conserve la santé.

Mais revenons brièvement sur 2014 :

  • Enquête Publique sur le Plan de prévention des risques d'inondation(PPRI), le Conseil Municipal a voté contre et bien évidemment, nous avons soumis une contre-proposition. L’Etat et ses services sont toujours en réflexion à ce sujet en attendant de transférer cette compétence aux Communautés de Communes en 2015. Il y aura bien évidemment des modifications et pendant ce temps…l’eau coule toujours. En écrivant ces lignes j’ais volontairement occulté la réunion d’avant hier en sous-préfecture

  • Je résumerai : réunion du temps perdu. 3 heures de calinotherapie, en clair voici le document revu et corrige de vos principales  observations vous pouvez donner votre avis dont nous ne tiendrons pas compte

  • Après avoir disparu, le projet hydroviticole est enfin sorti des services de l’Etat, nous avons pris le risque de faire l’enquête publique juste avant les élections municipales.

Mais, le plus grand des risques c’est de n’en prendre aucun.

Les observations souvent mensongères et contradictoires ont été soumises à tous les corps institutionnels de l’état sur la totalité du dossier.

Fin Juin, après l’audition du Maire, en commission plénière, le Préfet a validé le projet en approuvant sa technicité et mettant en place la déclaration d’intérêt public, d’intérêt général et environnemental.

Bien évidemment, ce projet est modulable en fonction des observations terrain, des nouvelles techniques et règlementations qui seront rencontrées au cours et pendant les travaux prévus sur plusieurs années. La 1ère tranche est en cours de réalisation (Rue Béranger et haut du Chemin des Berges).
Déjà, après quelques réunions de chantier nous avons amélioré le projet et surtout réalisé quelques  petites économies.(je souhaite pérenniser cette action).

- Comme vous le savez, ou, si vous ne vous en souvenez plus, il est vraiment temps de consulter 
 mais, nous sortons d’une année particulière avec un renouvellement démocratique d’importance dans nos communes et intercommunalités et à ce titre, nous remercions l’ensemble de la population de son jugement et d’avoir voté à presque 64% pour la liste que j’avais le plaisir de conduire.

Grâce aux mathématiques de la réforme territoriale, nous avons accueilli et je pense bien intégrer deux candidats de la liste concurrente.

Concluons sur l’ensemble de ces deux dossiers par une citation de Jean-Paul SARTRE extraite de La Nausée :

« J’admire comme on peut mentir en mettant la raison de son côté. »

  • Pour mémoire, je ne citerai que l’aménagement routier, paysager et surtout sécuritaire de notre entrée de village par la RD 86 en venant d’Azy sur Marne, où notre guernouille, emblème de notre identité, vous accueille. En 2015, deux compagnes la rejoindront.

  • La mise en place de la vidéo-protection, place du Lieutenant Lehoucq et du quartier de la gare. Je crois que nous sommes la 1ère commune du canton à en être équipée et elle a déjà servi pour une petite intervention.

  • Egalement la fin de la deuxième tranche de l’assainissement non collectif réalisée dans le cadre du SACAB que j’ai l’honneur de manager pour les communes de Chézy sur Marne, Azy et Bonneil. A ce jour, 99% de l’assainissement collectif est réalisé sur nos trois communes (reste le Bois de Romeny qui du collectif est passé non collectif pour revenir en fin d’année collectif)

  •  et, en assainissement non collectif, 61 installations sont réalisées : soit 77% de la totalité. Les retardataires doivent se décider rapidement car, comme pour le collectif les subventions vont fondre comme neige au soleil ; surtout en cette période de réchauffement climatique. Pour information l'agence de l'eau vient de perdre 170 millions de dotation qu'elle restituait aux collectivités.

  • Comme moi vous comprenez mieux pourquoi le bois de Romeny est de nouveau collectif… cependant à juste raison pour l’environnement.

Je ne peux quitter 2014 sans parler du dynamisme de notre commune grâce aux 23 associations qui très souvent travaillent ensemble. En cette année d’anniversaire du premier conflit mondial, nos remerciements iront à l’association Si Chézy m’était conté qui a présenté à plusieurs reprises un travail collectif de grande qualité sur la totalité des soldats de notre commune morts pour la France. Les documents DVD et papier sont toujours disponibles auprès de la présidente.

Je citerai également le comité des fêtes qui sait mobiliser l’ensemble des bénévoles associatifs pour offrir à la population des festivités de qualité (une vidéo des principales animations et réalisations communales vous a accueillis).

Pour rappel:

  • Le repas républicain : 350 convives

  • La fête de la musique  et le Festival de Musique en Omois. Je voudrais à cette occasion remercier Monsieur Alain FANTAPIE président de l’Académie Charles CROS pour la mise à disposition de sa propriété.

  • Et Bien évidemment notre foire d’automne : 400 exposants.

Il se dit souvent et je le constate qu’une part des bénévoles est une annexe du conseil municipal. Pour en faire partie, je ne peux que le confirmer mais quel plaisir que de n’être que des bras dans les actions du Comité des Fêtes.

Mais je voudrais ce soir remercier tous les bénévoles de toutes les associations que ce soit dans le domaine social, culturel ou sportif qui donnent beaucoup de leur temps pour proposer par la diversité de leurs activités une grande richesse d’animations.

Mais l’ensemble de ces manifestations ne serait pas possible sans l’aide du secrétariat de Mairie et surtout la disponibilité de nos employés communaux qui montent, démontent, rangent avec un grand professionnalisme. Que l’ensemble des employés communaux, administratifs et techniques en soient remerciés.

Remercions également nos commerçants qui sont capables de nous fournir des produits de très grandes qualités aux prix de la grande distribution...

Pouvons-nous avoir des projets pour 2015 :

Comme vous le savez sûrement et si vous ne le savez pas, je vais vous le dire maintenant :
Les 22 et 29 mars, nous élirons notre binôme de conseillers départementaux dans un canton nouveau et comme beaucoup d’élus nous pensons que cette réforme territoriale n’est pas une réussite puisque entre autre, nous ne serons plus CHARLIE en devenant Essômes sur Marne.
En décembre ou peut-être en octobre nous retournerons aux urnes pour l’élection des conseillers régionaux dans notre nouvelle région, rien n’est officiellement fixé à ce jour.
Pourquoi avoir réduit de moitié le nombre de cantons pour élire le même nombre de conseillers et au final garder les départements, (décision mi-décembre,) après les avoir supprimés au printemps et réinstallés pour partie courant de l’automne.

Pourquoi avoir choisi, pour nous, notre appartenance à la grande région Nord pas de Calais dans laquelle notre département ne représente que 10 %, espérons qu’un programme de soutien aux minorités sera voté rapidement. Ensemble nous avons revendiqué notre appartenance à la Champagne, nos idéologies sont Champenoises, nos étudiants, les services santés de plus grande proximités sont pour nous champenois et surtout  notre économie est champenoise qui peut imaginer un champagne hors territoire   à part ceux qui en boivent sans en connaitre l’origine. La profession s’est longuement battue pour faire reconnaitre le champagne de l’Aisne. Cela ne doit pas être balayé d’un simple coup de crayon.   

Les Communautés de Communes devront grandir, les communes doivent chaque fois qu’il sera souhaitable se regrouper en commune nouvelle.
20 000 habitants par communauté… en montagne, pour les réunions il faudra surement partir deux jours et en Lozère 76 000 habitants la taille du département sera certainement correcte au regard des autres métropoles  à plus d’un million d’habitants.
Comme ce découpage administratif et comptable a été fortement réfléchis……
Que d’égos à satisfaire…qui sera chef… Ma commune va totalement disparaître et si elle reste que pourrais-je faire  quels en seront les moyens   etc…etc...

Autant de questions que les élus se posent dans ce vaste chantier de propositions, contre-propositions qui conduisent à une mise en place selon un principe démocratique  que je connais sous un autre nom, puisque personne n’a et ne sera consulté.

Comme vous le savez…mais sans le savoir, vous le subirez quand même,
 nous serons dans un contexte budgétaire contraint, moins de recettes, cela a déjà été annoncé et plus de charges pas encore dévoilées mais implicites (énergie, charges salariales, diminution des dotations, etc. etc.).

Comme disait COLUCHE : ceux qui feront des économies après avoir été des avares seront des phénomènes.
Dans ce domaine, les conditions financières pour nos communes seront difficiles, nous devrons être exemplaires.
 
Ainsi en 2015 et surement pendant longtemps, nous ferons souffrir les entreprises puisque les collectivités leur fournissent plus de 60 % de leur charge de travail.

Pour notre commune, nous continuerons les travaux du dossier hydroviticole.Ces travaux très importants ne doivent surtout pas être confondus avec l’aménagement du bassin versant du Doloir (10 fois plus grand) et compétence non communale. En 2015 elle deviendra intercommunale comme précisé précédemment.
- comme leur calendrier sera chargé !!! Et probablement nos impôts.

La programmation de l’enfouissement des réseaux Route des Roches ne sera pas arrêtée et le tronçon Moncet-Pressoir sera réalisé au 1er semestre. 3 autres tranches suivront pour terminer avec cette route dans les prochaines années.
Les travaux de restauration  des voutes de  l’église se poursuivent et nous pensons que la région  après quelques négociations permettra sur 2015 la mise en place d’une tranche prévue l’année prochaine .Uniquement du bon sens : éviter de démonter un échafaudage, le retourner dans l’entreprise pour le ramener quelques mois après. Les décideurs de la région ont été sensibles à cet argument technique mais surtout financier important.

Différents petits travaux pourront être réalisés : aménagement du chemin de l’Ange Armé, du Chemin du Mont, du hameau de la Queue, remplacement des chaudières au groupe scolaire et une multitude de petits projets qui conduisent à un gros financement mais soyons optimistes, telle est notre attitude.
Pour être déjà bien avancé dans la préparation de notre budget, cela doit passer sans augmentation de la pression fiscale et surement sans emprunt malgré le lourd engagement hydroviticole... Il faut jouer finement avec  les mouvements de trésorerie….

En prévision d’un développement démographique, la Municipalité est également en cours de révision du Plan Local d’Urbanisme ; afin de répondre aux contraintes du Schéma d’Organisation Territorial, qui nous conduira à prévoir une dizaine de logements par an jusqu’à l’horizon 2030. Notre village est classé pôle de proximité et de plus la population de Chézy stagne depuis trois ans..
Sans réserve foncière, la commune se trouve fort démunie face à ce problème et nous sommes en cours de le résoudre.

Ce dossier est en cours d’étude depuis 2012, la cartographie est validée par le Conseil Municipal, le règlement est en fin d’écriture, une réunion de présentation à la population le 24 fé vrier, suivie d’une enquête publique pour le 2nd semestre et une validation par l’Etat et le Conseil Municipal en fin d’année 2015 terminera cette révision de propositions d’aménagement de notre territoire.

Je ne sais pas si vous le savez mais…

Je dois maintenant arrêter de plagier Stéphane DE GROOT.

Avant le 7 janvier 2015, je croyais que notre pays était soumis à une minorité de deux à trois % qui militait pour la peur ;

Peur de la science, de l’innovation, du climat, de l’air, de l’eau des voitures, du diesel, des biotechnologies, du nucléaire, et parfois peur de leur voisin. Mais, surtout friands de règlementation stupides, normes abusives, des assoiffés du travail réalisé par les autres et du faire paraître indispensable à leur conviction et façon de vivre.

Au soir du 11 janvier, j’étais fier d’être français. 4 millions de français dans la rue réunis ensemble en lutte pour la liberté et contre le terrorisme, maladie fortement contagieuse mais rapidement mortelle dès sa détection.

Rendons hommage à toutes les forces d’intervention pour la gestion de cette guerre éclair qui nous était déclarée sur notre territoire.

Mais laissez-moi maintenant vous raconter une courte histoire : Samedi 10 Janvier, une fillette de 10 ans se promène sur un marché bondé à Maidaguri, ville du Nord Est du Nigéria, elle se déplace d’étal en étal, caresse des chèvres et des moutons mis en vente, dévore des yeux des pâtisseries locales. Elle porte une ceinture dont je doute fort que la multitude d’anneaux métalliques lui convenait…Quelques instants plus tard son corps était désagrégé par une commande à distance de l’arme meurtrière qu’on lui a fait porter.

19 personnes ont péri dans cette attaque revendiquée par les rebelles de Boko Aram.

Souvenons-nous et associons également des hommes égorgés pratiquement en direct sur nos écrans :

Ils n'étaient pas journalistes, ni fonctionnaires de police...ils étaient des employés de sociétés civiles ou simplement des touristes...

Alors, mon vœux le plus intense pour 2015, après avoir été Charlie. ..

 Je souhaite et il est urgent de savoir COMMENT ÊTRE CHARLIE.

Après un discours important de notre Premier Ministre devant les députés de l’Assemblée Nationale, je caresse l’espoir d’une rapide mise en place de pistes de travail et de solutions annoncées pour contrôler ce terrorisme. Je lui souhaite pleine réussite :
Aujourd’hui je suis Charlie mais toujours adepte de Saint-Thomas qui ne croit que ce qu’il voit…

Cependant, je voudrais remercier tous les services de gendarmerie et de la police nationale pour le professionnalisme de leur action qui, il faut le saluer a provoqué les applaudissements de tous les français présents aux différents rassemblements.

Que nos politiques évitent de se quereller sur des sujets mineurs souvent pourvoyeur de voix pour leur prochaine élection ou réélection.

Qu’ils prennent leurs responsabilités et les citoyens que nous sommes ; sauront leur  pardonner, si tous ensemble quelques soient leurs engagements politiques ou religieux ils ne réussissent pas totalement dans cette lourde tâche !

Alors à ce moment-là les français seront réconciliés avec eux.

Je veux être optimiste...

Pour  l'ensemble de toutes les victimes du terrorisme je vous demande quelques instants de recueillement.
Sur une musique de Verdi :

Ecoutons.. Le Chœur des esclaves chantant la liberté de l’opéra Nabucco...

(pause)
 

Je vous remercie et après ces instants d'émotion et de réflexion, avant de donner la parole à nos élus s'ils le désirent...
Je vous renouvelle au nom du conseil municipal une année 2015 sereine et pleine de joie entourée de tous ceux qui vous sont chers.
Je vous remercie,

Bonne année,

Soyez CHARLIE mais pas obligatoirement