Un peu d'Histoire

Les premières traces de civilisations retrouvées, sur le territoire de la commune, datent d'il y a près de 4000 ans.

À l'époque gallo-romaine, il se nomme Casiacus, puis Casiei.

Après la fondation de l'abbaye de Saint-Pierre sur les bords de la Marne par l'ordre bénédictin, il devient Chézy l'Abbaye. L'abbaye brûle en 887 lors des invasions normandes.

Au XIIe siècle, fuyant les combats entre les troupes de Louis VI le Gros et de Thibaud de Champagne, les moines reconstruisent l'abbaye au cœur du village.

En 1414 pendant la guerre de Cent Ans, afin de contrer l'envahisseurs anglais, le village est fortifié et l'abbaye transformée en château fort, mais celui-ci est aussitôt incendié et sera définitivement détruit peu après la Révolution. Chézy l'Abbaye est devenu Chézy-sur-Marne.

Avant 1755, au temps où la route d'Allemagne (actuelle route nationale 3 de Paris à Sarrebruck) longe encore ses remparts, le bourg connaît une assez grande prospérité. On y fabrique des étoffes et on y fait le commerce du vin et des grains. Un port marchand est établi sur la Marne.Pendant plusieurs siècles, en plus de l'église abbatiale, le bourg possède deux églises paroissiales : Saint-Martin-d'en-Bas, située en dehors des murs au bord du Dolloir qui sera détruite vers 1850, et Saint-Martin-d'en-Haut qui, dévastée par la guerre de Cent Ans, sera reconstruite entre 1515 et 1555.

À l'époque moderne, malgré de terribles ravages dus à la guerre de 1870 et aux deux guerres mondiales, la construction d'une gare SNCF sur la ligne Paris-Strasbourg donnera un nouvel essor au village.

Retrouvez l'histoire de Chézy grâce à l'association "Si Chézy m'était conté" qui édite régulièrement des brochures sur différentes périodes du passé.

Ci dessous, la célèbre carte de Cassini, établie en 1757
Avec l'aimable autorisation de Gallica.bnf.fr / Bibliothèque Nationale de France

Chateau de l'Abbaye

Amateurs de cartes postales ou simplement curieux ?

... pour en savoir plus