Le Bassin versant

Sous la responsabilité de la Sous-préfecture, l’ensemble des représentants des Communauté de Communes du Sud de l’Aisne et les Maires des communes travaillent à la mise en place d’une commission pour gérer les coulées de boue et ruissellement d’eaux pluviales du bassin versant du Dolloir.

Une première réunion s’est tenue en décembre 2012, puis une deuxième au mois de mars 2013.

Les élus, les administrations et les professionnels travaillent ensemble à l’élaboration de cette structure intercommunale.

Elle pourrait se substituer à un syndicat départemental jugé inadapté à nos problèmes et ainsi aborder d’une façon locale les aménagements du territoire en fonction de l’écoulement des eaux de ruissellements, des impératifs de chacun et la topographie locale (agriculture, vignoble, urbanisme, voirie etc..)

Une prochaine réunion de travail se tiendra au mois de juin 2013.

SCOT et PLU

Un Schéma d’aménagement du territoire (SCOT) est en cours d’élaboration sur l’ensemble des 5 Communautés de Communes du Sud de l’Aisne.
Elles devront voter prochainement le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD). Ce document d’urbanisme fixera les grandes orientations d’aménagement du territoire sur les 20 années à venir (population, infrastructures).

Le SCOT gérera l’urbanisme en fonction de la nouvelle réglementation, il sera donc de plus en plus difficile de construire là où il n’y a pas de «Service».

La commune de Chézy sur Marne, est largement équipée en infrastructures (commerces, services à la population...). Elle est déclarée «pôle de proximité ». Elle aura donc le droit mais également l’obligation d’agrandir sa capacité d’accueil selon les règles d’urbanisme, afin de répondre aux politiques du territoire dans le domaine de l’habitat et du développement économique de petite taille (< 500 m²).

Ces prévisions, applicables à l’automne 2014, nous obligent à mettre en œuvre une révision totale de notre Plan Local d’Urbanisme.
La SAFER (Société d’Aménagement Foncier et d’Etablissement Rural) a été retenue (après appel d'offres) pour la mise en œuvre du document et travaille actuellement à la collecte et au recensement des données existantes.

Une réunion publique de présentation de cette révision sera programmée avant la fin de l’année 2013.